Dans la dernière année seulement, un institut de recherche suisse EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne / Swiss Federal Institute of Technology) nous a apporté des choses comme un Mini Motor ionique pour les satellites, "nano velcro"Qui élimine les polluants de l'eau, et un système qui permet aux rats paralysés à marcher. Bien qu'aucun de ces éléments ne sera jamais probablement disponibles pour les consommateurs réguliers, il ya maintenant est un morceau de la technologie EPFL-développé que vous pouvez obtenir vos mains sur. Il est un robot éducatif open-source appelée Thymio II, et il en coûte seulement un peu plus d'une centaine de dollars.

Contrairement à d'autres robots éducatifs »tels que NAO ou Zeno, Thymio II est pas sous forme humanoïde - si quelque chose, il ressemble un peu à un Roomba Robot aspirateur. Bien que ses roues à vitesse variable sont essentiellement destinés à lui permettre de scoot autour, ils peuvent également être connectés à des pièces mobiles fournis par l'utilisateur tels que des bras, des hélices, treuils, ou à peu près rien d'autre.

Outre ces roues, cependant, il dispose également d'un microphone et haut-parleur, d'un accéléromètre 3 axes, cinq capteurs de proximité, deux capteurs au sol, un capteur de température, et de 39 LED qui permettent à son corps pour éclairer dans différentes couleurs.

Il peut accepter la programmation via une connexion USB (qui est également utilisé pour recharger sa batterie lithium-polymère) ou une fente pour carte mémoire. La programmation est créé à l'aide spécifique à la langue de la robotique ASEBA de l'EPFL.