L'équipe marketing de KTM nous a fait peur un peu avec son accumulation pour la 1290 Super Duke R, surnommant «la Bête» et montrant une fiche de vraiment effrayant: 1301 cc, 180 chevaux en furie, 144 lancinante Newton-mètres de couple, dans une faible streetbike -geared avec une mauvaise attitude. Tout en lui a crié "faiseuse de veuves," la prochaine d'une longue lignée de motos qui étaient trop gros, trop mauvais et vraiment trop cher pour un coureur normale à manipuler. Mais une drôle de chose est arrivé lorsque je l'ai sorti pour le tester - cela ne m'a pas tué. En fait, en dépit de son couple goudronnée-ripping et de niveaux de puissance fous, il est avéré être un match amical, même encourageante, vélo de rouler, même lorsque vous passez le contrôle de traction et l'ABS off. Quel genre de magie noire est-ce?

Il ya quelques motos qui me font peur. L'ensemble de la catégorie des deux-temps pour commencer, après une première expérience abrutissante et formative je portait un dirt bike KL500. L'Aprilia RSV4 Factory est une autre, avec son terrifiant fonction de contrôle de lancement, dans lequel vous tenez la manette des gaz grand ouvert à l'arrêt, puis vous forcer à vider l'embrayage.

D'autres se faufiler sur moi. le BMW S1000R est un excellent exemple d'un vélo dont la fiche technique modeste se cache un niveau vraiment effrayant d'agression sur la route. Après avoir roulé cette chose, la pensée de 1 290 Super Duke R de KTM véritablement me remplit de crainte.