Il ya trois ans, dans un garage de moisi à l'étroit à Graz, en Autriche, une poignée de têtes d'engrenages pour vélos déterminée définie à travailler sur la construction d'un e-moto de cross-inspiré respectueuse de l'environnement. Qu'est-ce qu'ils ont sauté sur trois mois plus tard était pas tout à fait un FMX / motocross et était pas tout à fait un vélo de montagne. Il était le EMX tout-électrique, un peu des deux.

Lorsque nous avons ramassé un dépliant pour le EMX, nous ne pensions pas beaucoup à ce sujet. Il ressemblait à d'autres vélos de montagne électriques que nous avons vu, comme le eSpire ou Stealth Bomber. Le châssis robuste en métal, les pneus de vélo de montagne, le grand choc de la bobine à l'arrière - juste un autre vélo de montagne électrique conçue pour vous aider à pousser vers le haut et de récolter les fruits de descente.

Pas exactement. Qu'est-ce que l'EMX n'a ​​pas est une chaîne, pédales ou des engrenages. À cet égard, il est plus comme une lumière, simplifiée dirt bike. Les concepteurs de EMX appellent un «motorcross-électro variante basée sur vélo classique, sans l'aide de la pédale." Nous pensons EMX est beaucoup plus accrocheur.

Le projet a débuté en 2010 dans le garage précité. Une équipe de cinq personnes - Johannes Hoier, Andreas Hoier, Karl Maier, Armin Heimburg et Alex Steiner - mis à travailler sur la conception, déchirante, vissage et souder ensemble dans les petites heures du matin, nuit après nuit. Avant l'année laissa échapper, ils avaient terminé le premier prototype.

"Des entreprises comme Apple et Microsoft nous ont déjà montré dans le passé que ni l'argent ni les grandes installations de production sont nécessaires pour transformer un un projet est confiant dans la réalité. Tout ce que vous avez besoin est une idée folle, un ami, et un garage," EMX écrit dans son matériel promotionnel. "L'existence de ce projet est fondée exactement sur ces trois piliers."

Après avoir mis le vélo dans le tordeur, assurant qu'il pouvait tenir jusqu'à l'eau et la météo, l'équipe a apporté à la Taipei Cycle Show 2011 et par la suite trouvé un cadre fabrication partenaire du Pacifique Cycles de Taiwan. Alors que le processus de fabrication consistait à faire quelques changements à la conception originale, l'esprit d'un e-moto de cross de pédale moins resté le même lorsque la moto a lancé l'année dernière. Nous supposons que se traduit par une moto légère de motocross qui gère et pièges avec une facilité et un vélo de montagne de bombardier qui vole à la fois haut et en bas des pistes.