L'Autrichien KTM eGnition est certainement l'un des vélos les plus intéressants de la semaine dernière à Eurobike montrer en Allemagne. Il a le cadre et les composants d'un vélo de montagne freeride, mais avec un moteur électrique de 1000 watts propre mobile qui fournit la puissance supplémentaire quand le coureur est en train de pédaler. Le fait que l'assistance électrique est uniquement disponible lorsque le pédalage était un facteur clé dans la conception de la eGnition, comme KTM voulait qu'il soit clairement différente d'une moto électrique. Les gens qui dirigent Eurobike évidemment approuvé, car il a reçu son Design Award pour l'événement de cette année.

Le eGnition est basé autour Caliber non-électrique freeride vélo de KTM. La batterie est montée sur la face inférieure du tube diagonal, avec le moteur situé dans le boîtier de pédalier. Ce moteur peut générer aurait 150 Nm (£ 110,62 / ft.) De puissance, et peut propulser les riders jusqu'à pentes de jusqu'à 16 pour cent. La batterie prend 90 minutes pour recharger.

Maintenant, je dois admettre que je suis un peu d'un problème avec l'idée de vélos de montagne électriques. Je crains qu'ils vont attirer une certaine population de Yahoo pour le sport, qui veulent faire l'expérience de tout le plaisir avec un minimum de compétences d'équitation ou de l'exercice. Le fait que ces coureurs auront beaucoup plus de vitesse au bout de leurs doigts pourrait également signifier une augmentation des conflits motard-stoppeur.

Pour sa part, voit la KTM eGnition comme permettant freeriders pour pouvoir monter jusqu'à leurs itinéraires favoris, au lieu d'avoir à prendre un télésiège. La société indique également que cela pourrait ouvrir une toute nouvelle catégorie de vélo, connu sous le nom eSUC ou eSportiveUtilityCycle.