Certainement l'une des choses les plus intrigantes sur l'affichage à Paris Air Show de cette année, le Sherpa de démarrage belge Sagita vise à faire de l'hélicoptère simple, plus efficace, plus fiable et plus abordable. Les rotors de l'hélicoptère sont directement entraînés par des turbines qui sont eux-mêmes alimentés par de l'air chaud et de fumées provenant de la centrale électrique de l'hélicoptère. Sagita prétend que cela rend le l'avion environ 85 pour cent efficace tout en éliminant la nécessité d'un rotor de queue.

Le système de propulsion du Sherpa convient de d'expliquer un peu plus en détail. Plutôt que de conduire les rotors directement, le moteur de la place des pouvoirs Sherpa un compresseur avec une prise d'air à l'arrière de l'hélicoptère. Ce compresseur alimente une partie de son air vers le moteur à combustion d'aide, tandis que le reste puise la chaleur du système de refroidissement de l'Sherpa avant d'être mélangé avec les gaz d'échappement du moteur pour chauffer l'air à 100º C (212º F). L'air comprimé chaud entraîne deux turbines qui entraînent directement deux rotors tournant en sens inverse du Sherpa.

Sagita prétend qu'aucune mesure de refroidissement supplémentaires sont nécessaires, et cela parce que moins de pièces mobiles sont nécessaires dans l'ensemble, l'entretien est réduit.

Distinctif fuselage en forme de balle de la biplace est le résultat de la prise d'air à l'arrière, nécessaire pour alimenter le compresseur d'air. Le poste de pilotage est d'environ 1,45 m (4,8 pi) de largeur et 1,26 m (4,1 pi) de hauteur. Nez-à-queue de la longueur du Sherpa, à l'exclusion des rotors, est un peu moins de 4,8 m (15,8 pi).

Le 1: Sherpa 1 de l'échelle en vedette à Paris est seulement un modèle, et à ce stade de la performance de l'hélicoptère est théorique. Cependant, Sagita dit que le 260 kg (573 lb) hélicoptère peut soulever 171 kg supplémentaires (377 lb) de charge. Il a une vitesse de croisière prévue de 158 km / h (85 nœuds), la gamme de 400 km (250 miles) et un temps de vol maximum de 3 heures. Son plafond est de 2.000 m (6.600 pieds).

Parler à Gizmag à Paris, Sherpa inventeur et directeur Sagita, Hubert Antoine, a suggéré que la technologie est applicable à beaucoup plus d'hélicoptères. Il a également suggéré que le Sherpa a le potentiel pour devenir une plate-forme de drones.

Il est à espérer que l'avion, en développement depuis la fondation de Sagita en 2008, fera ses débuts vol en 2 ans, et mis en vente en 3. prix cible de 150 000 € Il est (US $ 200,000).

Bien que d'un prototype de travail à grande échelle est encore à construire, Sagita prétend avoir prouvé le concept (mais avec un moteur électrique) avec un un cinquième modèle à l'échelle. Vous pouvez voir la vidéo de celui-ci en vol ci-dessous.